Je suis régulièrement victime de salademexicainemonomanies diverses et variées. Dans ce cas, il ne s'agit plus de monomanies, puisqu'elles sont multiples, me direz-vous. Et bien si, pour la simple raison qu'elles ne coexistent généralement pas. Mes monomanies sont ponctuelles et passagères, elles se succèdent, passent et ne se ressemblent pas. La preuve : j'ai été monomaniaque des câpres, des amandes, et je le suis aujourd'hui des légumes secs. Il est d'ailleurs fort probable que je le reste, la monomanie devenant alors une habitude alimentaire comme une autre. Habitude que je vous recommande.

Pourquoi ? Pour de nombreuses raisons :

  1. D'abord, sachez que vous ne risquez pas de vous ennuyer ou de vous en lasser : ils sont très nombreux : pois chiches, haricots rouges ou blancs, lentilles, pois cassés, etc. Les idées de plats les utilisant sont multiples : couscous végétarien (ou pas), multiples plats indiens dont la lentille est l'ingrédient de base comme le dahl, chili con (ou sans) carne, purée de pois cassés (avec une bonne saucisse de Morteau l'hiver, je ne vous raconte pas le festin), etc. 
  2. Les légumes secs peuvent être cuisinés à presque toutes les sauces, froids (des pois chiches froids donnent un houmous parfait pour l'apéro) ou chauds, en salade (une salade de lentille aux pommes bien vinaigrée, c'est délicieux) ou en plat en sauce, et sont faciles à utiliser : il n'est pas nécessaire de les acheter secs et de les faire tremper toute une nuit puis cuire assez longuement puisque vous pouvez très bien les acheter en conserves à condition de les rincer avant de les manger/cuisiner.
  3. Ils sont très bons pour la santé. Si vous suivez un régime végétarien ou si vous tentez de réduire votre consommation de viande pour quelque raison que ce soit (écologique, de protection des animaux ou de santé), ils constituent une alternative très sérieuse aux protéines animales à condition qu'ils soient associés à d'autres ingrédients précis. Ainsi, des légumes servis avec des céréales ou des graines représentent l'équivalent protéinique d'un morceau de viande rouge. Quelques exemples d'associations gagnantes : pois chiches + semoule (couscous) ; lentilles + riz (cuisine indienne) ; maïs + haricots (cuisine latino-américaine) ; graines de tournesol + haricots ; etc.

Si vous êtes intéressés par la meilleure façon de remplacer l'apport protéinique de la viande, sachez également que les céréales associées à des produits laitiers remplissent la même fonction (flocons d'avoine + lait, par exemple). Dans une moindre mesure, les céréales associées à des graines, les légumes secs associés à un produit laitier et un produit laitier associé à des graines vous apportent des protéines.

Bref, trois bonnes raisons d'intégrer les légumes secs à votre alimentation si vous considérez aussi la nourriture comme un moyen de préserver votre santé/celle des animaux/la planète. Voici une idée parfaite pour l'été, une salade très fraîche, savoureuse et colorée.

Salade mexicaine aux haricots rouges (Le Grand Livre Marabout de la Cuisine facile, avec quelques petites modifications / version imprimable : salademexicaine).

Pour 4 personnes :salademexicaine2

  • 600 g de tomates épépinées et coupées en gros dés (environ 5 tomates de taille moyenne) ;
  • 800 g de haricots rouges rincés et égouttés ;
  • 1 petit bouquet de coriandre fraîche ciselée ;
  • 60 ml de jus de citron vert (le jus de 2 citrons à peu de chose près) ;
  • 1 oignon rouge émincé ;
  • 1 piment vert frais épépiné et émincé ;
  • des tortillas à discrétion ;
  • 2 petits avocats bien mûrs ;
  • 2 cuillères à soupe de crème fraîche allégée (facultatif, je n'en ai pas servi pour ma part).

Dans un saladier, mélangez les tomates, les haricots, les trois quarts de la coriandre, 1 cuillère à soupe de jus de citron vert, la moitié de l'oignon et la moitié du piment.

Dans un bol, préparez le guacamole en écrasant les avocats avec le dos d'une fourchette puis ajoutez le reste de la coriandre, du jus de citron, de l'oignon et du piment.

Servez la salade de haricots avec les tortillas et le guacamole.

 

 

A Pie in the Sky a désormais sa page facebook, n'hésitez pas à me rejoindre! Vous pouvez aussi me suivre sur Twitter : APie_in_the_SkyEnfin, vous pouvez maintenant vous inscrire à la newsletter (en haut de la colonne de droite, en-dessous de la photo de l'auteur) afin d'être averti de la publication de nouveaux articles.