A Pie in the Sky

10 juillet 2014

Un peu d'audace - Gaspacho de petits pois à la menthe et au lait de coco

J'ai de plus en plus envie de faire preuve d'audace en cuisine. Par audace, j'entends tenter de créer une recette ou reproduire un mets goûté au restaurant sans disposer de la recette exacte. Cela peut paraître simple ou anodin, mais lorsqu'on ne dispose que de peu de temps et que l'on effectue ses tentatives alors que l'on doit satisfaire l'appétit de plusieurs convives, cela peut vite tourner à la catastrophe. Ou à la simple déception, mais je préfère toujours éviter de désappointer mes invités. Cela étant dit, j'aime prendre des risques, les réactions enchantées des cobayes pouvant être à la hauteur, voire dépasser, mes attentes.

J'avais à plusieurs reprises goûté ce gaspacho au Paradis du fruit, restaurant que j'apprécie particulièrement pour ses coupes de glace démentes, et j'étais décidée à le reproduire. Ce que j'ai fait à l'occasion de la fête des mères. Autant vous dire que je tenais vraiment à réussir mon coup. Si le gaspacho a plu à tout le monde, y compris à ma maman, c'est ma soeur qui m'a plusieurs fois réclamé la recette. La voici donc, en espérant qu'elle contribue à la rassasier en ces temps de jeûne.

Ce délicieux gaspacho est parfait pour les mois d'été. Vous pouvez le savourer avec du bon pain de campagne et, bien sûr, utiliser des petits pois frais.

gaspacho

Gaspacho de petits pois à la menthe et au lait de coco.

Pour 4 personnes :

  • 1cuillère à soupe d'huile d'olive ;
  • 1 belle échalote ;
  • 3 tasses (720 ml) de petits pois surgelés ;
  • 1 cube de bouillon de légumes ;
  • 1 dizaine de feuilles de menthe ;
  • 400 ml de lait de coco ;
  • 4 cuillères à soupe de ricotta ;
  • quelques tiges de ciboulette.

Epluchez et hachez l'échalote. Dans une casserole, faites chauffer l'huile d'olive sur feu moyen et faites-y revenir l'échalote jusqu'à ce qu'elle soit translucide. Ajoutez les petits pois et faites-les revenir 4 minutes. Ajoutez le bouillon de légumes et mouillez d'eau à hauteur. Couvrez et faites cuire les petits pois jusqu'à ce qu'ils soient tendres, soit une quinzaine de minutes.

Versez les petits pois et le jus de cuisson dans le bol d'un mixeur. Ajoutez les feuilles de menthe prélablement lavées et mixez le tout. Incorporez le lait de coco et mixez à nouveau pour obtenir une préparation homogène. Passez le tout au chinois afin d'obtenir une soupe onctueuse. Transférez la soupe dans un saladier et réfrigérez au moins deux heures.

Au moment de servir, versez la soupe dans des petits bols. Déposez-y des quenelles de ricotta formées à l'aide de deux cuillères à soupe et parsemez de ciboulette ciselée. Servez avec une tranche de bon pain.

gaspacho1

 

Pour suivre A Pie in the Sky sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Instagram), il vous suffit de cliquer sur les petites icônes en haut à droite de cette page :)

Posté par Ploplop à 09:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


27 juin 2014

Avoir deux mains gauches (et être droitière) - Crumble de courgettes aux baies roses

La recette de ce crumble de courgettes aux baies roses, délicieux soit dit en passant, aurait pu être publiée plus tôt sur ce blog. En effet, je l'ai préparé plusieurs fois avant de pouvoir en prendre des photos convenables. La première fois, je n'étais pas chez moi, je n'avais donc pas pris mon appareil photo. Qui plus est, je testais la recette. Même s'il était peu probable que le résultat soit mauvais étant donné sa simplicité et les ingrédients utilisés, peu risqués, j'avais envisagé la possibilité de devoir y apporter des modifications. Inutile donc de m'embarrasser d'un appareil photo.

La deuxième fois, j'étais sûre de moi : la recette avait remporté un franc succès la première fois et il n'y avait aucune raison que je ne la réussisse pas une seconde fois, étant donné sa simplicité bis. C'était sans compter ma maladresse légendaire. Une fois cuit, voulant sortir le crumble du four dans la précipitation (j'avais faim, que voulez-vous), je l'ai fait tomber. Je l'ai retourné plus précisément, le plat déversant l'intégralité de son contenu sur la porte du four encore ouvert. Ce fut là ma seule consolation, puisque le crumble put être récupéré au prix d'une présentation déplorable. Le goût avait beau être le même, je ne pouvais décemment pas l'immortaliser, mon blog ne tolérant que l'exceptionnel en matière photographique (non).

Bref, j'ai dû le préparer une troisième fois, mais tout est bien qui finit bien parce que ce crumble déchire sa race (j'ai décidé d'équilibrer l'emploi ponctuel du passé simple par quelques expressions familières du plus bel effet) : le crumble est super croustillant et l'association courgettes-baies roses fonctionne très bien. Une recette estivale qui va bien.

Crumble de courgettes aux baies roses (version imprimable : crumble_courgettes_baies_roses)

Pour 4 personnes :

  • 4 grosses courgettes, de préférence issues de l'agriculture biologique ("tu peux pas dire bio comme tout le monde, sale snob ?!") ;
  • 1 gousse d'ail ;
  • 1 cuillère à soupe d'huile d'olive + un peu pour le plat ;
  • 1 tasse de farine ;
  • 1/3 de tasse de flocons d'avoine ;
  • 1/3 de tasse de parmesan ;
  • 100 g de beurre salé ;
  • des baies roses, au goût.

Remarque : une tasse équivaut à 240 ml et, logiquement, un tiers de tasse à 80 ml.

crumble_courgettes3

Lavez les courgettes et coupez-les en petits cubes (la peau est pleine de vitamines, il est donc préférable de la laisser). Epluchez et hachez la gousse d'ail. Dans une sauteuse, faites chauffer l'huile d'olive et y faire revenir les courgettes et l'ail 10 à 15 minutes. Les courgettes doivent rester croquantes. Préchauffez votre four à 200°C.

Préparez le crumble. Dans un saladier, mélangez la farine, les flocons d'avoine et le parmesan. Ajoutez le beurre coupé en petits morceaux et incorporez-le en travaillant la pâte du bout des doigts pour obtenir un appareil grumeleux. Ecrasez grossièrement les baies roses (deux cuillères à soupe environ pour moi) et ajoutez-les à la pâte.

Huilez légèrement un plat allant au four et déposez-y les courgettes cuites. Emiettez le crumble uniformément au-dessus des courgettes et enfournez pour 20 à 25 minutes. Le crumble doit être doré et croustillant.

crumble_courgettes4

Pour suivre A Pie in the Sky sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Instagram), il vous suffit de cliquer sur les petites icônes en haut à droite de cette page :)

 

Posté par Ploplop à 17:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 mai 2014

Cette semaine, j'ai salivé pour... #4

Bien le bonjour amis gourmands et amateurs de bonne chère ! La semaine dernière, j'ai salivé pour des choses que j'ai mangées, imaginé manger et projeté de manger. Voici sans plus attendre mon petit tour gourmand, avec une bonne adresse, un bon plan et un GIF animé dedans...

holy_cow_burger

Vendredi midi, j'ai mangé un Elvis Blue Cheese® (boeuf, gorgonzola, bacon, cajun mayo et confit d'oignons rouges) chez Holy Cow à Lille. J'avais déjà repéré ce "nouveau" resto de burger (je ne sais pas à quel point il est nouveau à vrai dire, mais je pense qu'il a ouvert il y a bien moins d'un an) situé 11 rue de Tournai, alors quand M. et D. m'ont proposé d'y déjeuner, j'ai sauté sur l'occasion. Alors déjà, les burgers de Holy Cow sont gros. Plus gros que ceux de Big Fernand (qui a ouvert à Lille mi-mai comme je vous l'avais annoncé, Lillois, courez-y !). Vous me direz, la quantité n'est pas gage de qualité. Certes. J'ai trouvé le burger vraiment bon et bien juteux mais sans excès, le jus ne détrempant pas le pain, suffisamment pour avoir à se lécher les doigts (un critère essentiel quand on mange un burger, m'est avis). Les frites sont bonnes, sans plus particulier, peut-être pas assez croustillantes à mon goût. Cela dit, la formule est moins chère qu'au Big Fernand (puisque j'ai commencé à les comparer, autant y aller à fond), puisque le burger, les frites et la boisson (de bonnes limonades Lorina® notamment) reviennent à 12,90 euros, alors qu'il faut compter au moins 15 euros chez Big Fernand. Sachant cela, rien ne vous empêche désormais de mener une étude comparative et de m'en donner des nouvelles. Pour ma part, j'ai d'ores et déjà prévu de tester plusieurs des nombreux autres burgers proposés à la carte de Holy Cow.

dorie greenspan_asperges

asperges

bonappetitmag_asperges

tartinegourmande_asperges

Le premier qui me fait remarquer que la première photo de cette série aspergienne est un peu phallique sera puni, mis au coin et devra copier cent fois "Je ne dois pas comparer un légume à un pénis". Tenez vous-le pour dit. Après la séquence "gras", voici donc la séquence verte. Vous avez pu remarquer que je fonctionne par monomanie : la semaine dernière, c'était la rhubarbe, cette semaine ce sont les asperges. Notez que mes monomanies ont le mérite d'être de saison. J'ai donc glané au cours de mes pérégrinations virtuelles plusieurs photos présentant les asperges à différentes phases de leur préparation : la première est de Dorie Greenspan, la deuxième de votre humble serviteuse (c'est quoi ton problème avec le mot serviteuse, si j'ai envie de l'employer ?!) qui vous recommande l'association asperges-fèves fraîches, la troisième de Bon appétit magazine et la quatrième et dernière de Tartine gourmande. Rien que de voir tout ce vert, le gras accumulé sur mes hanches vient de fuir en hurlant (non).

chinesefoodweek

 

La semaine prochaine aura lieu à Paris la semaine de la cuisine chinoise à Paris ("Maintenant que t'as dit ça, tu nous dis quelque chose qui n'est pas déjà écrit juste au-dessus p'tite maligne ?"). Chaque jour de la semaine sera consacrée à une province chinoise représentée par un restaurant qui vous proposera un menu typique, vous permettant de découvrir les subtilités de la cuisine chinoise. Pas la peine de te cacher toi là-bas, je t'ai entendu dire qu'il y a mieux comme cuisine en termes de subtilité ! Justement, une telle semaine pourrait vous faire changer d'avis. Pour ma part, je ne demande qu'à être surprise. Attention, les places sont limitées, il faut donc réserver votre place. Désolée pour ceux qui vivent en province si jamais ils se sentent exclus de ce bon plan. Pour me faire pardonner, allez rire un bon coup, ce sera déjà ça de gagné.

 

fraises

 

C'est rigolo hein ?! Hein, c'est rigolo ?! Hein, hein, hein ??? Purée, vous n'avez pas d'humour. N'empêche que je parie que maintenant vous avez hyper envie de manger des fraises avec une montagne de chantilly dessus. Et oui, j'ai mangé toute la chantilly. Et oui bis, j'ai autre chose à faire dans la vie que de faire des gifs pourris ; c'est juste que je trouve plus amusant de faire des gifs pourris qu'autre chose. Voilà.

Sur ces bonnes paroles, je vais manger. A bientôt et d'ici là, régalez-vous.

Pour suivre A Pie in the Sky sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Instagram), il vous suffit de cliquer sur les petites icônes en haut à droite de cette page :)

Posté par Ploplop à 12:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,



Fin »