poudingchomeuralafraiseJ'ai changé d'avis. Mon premier article en direct de Montréal ne porte pas sur un lieu où déguster déjeuner, brunch, burger, pâté chinois ou autre, mais sur une recette réalisée pas plus tard qu'hier. Je dois dire que je n'ai fait que répondre à une demande que le chum de mon ex-coloc m'a faite pour sa fête (c'est-à-dire son anniversaire) : en feuilletant le journal gratuit 24h Montréal, il est tombé sur une recette de Louis-François Marcotte - un jeune chef québecois du genre qui ne dormirait pas dans la baignoire (non pas genre Cyril Lignac justement, faut pas déconner) -, le pouding-chômeur à la fraise. Le chum en question, fan de fraises et de pouding-chômeur, m'a tendu le journal d'un air gourmand : je savais ce qu'il me restait à faire !

J'ai trouvé des fraises au marché Jean Talon, et j'ai suivi la recette à la lettre, même si j'avais déjà préparé un pouding-chômeur au sirop d'érable. La seule difficulté de ce dessert réside dans la réalisation du caramel qui, même si plutôt lente, exige une attention continue : sachez qu'un caramel brûle très vite et qu'un caramel ayant le goût de brûlé doit être jeté à la poubelle sans scrupule. Pour le reste, la recette est véritablement à la portée de tous. Le résultat est vraiment savoureux : le caramel prend le goût des fraises et le gâteau est à la fois léger et imprégné de jus de fraises caramélisé. Un seul point noir : ce pouding est, selon moi, à réserver aux bouches à sucre et, même pour elles, n'hésitez pas à accompagner ce gâteau d'un grand verre de lait frais histoire d'équilibrer le sucré intense du caramel.

Pouding-chômeur à la fraise (recette de Louis-François Marcotte / version imprimable : poudingchomeuralafraise).

Pour 6 personnes :poudingchomeuralafraise2

Pour le gâteau :

  • 1/2 tasse (113 g) de beurre mou ;
  • 3/4 de tasse (150 g) de sucre ;
  • 2 œufs entiers ;
  • 1 tasse (140 g) de farine ;
  • 1/2 cuillère à café de levure chimique (poudre à pâte) ;
  • 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude ;
  • 1/2 tasse (120 ml) de lait.
Pour la garniture :
  • 1 1/2 tasse (300 g) de sucre ;
  • 1/3 de tasse (80 ml) d'eau ;
  • 3 cuillères à soupe de beurre.
  • 2 tasses (une barquette d'une livre) de fraises lavées et coupées en deux.
Préchauffez le four à 180°C. Dans un grand bol, battez le beurre et le sucre jusqu'à obtenir une texture crémeuse (l'idéal est de se servir d'un batteur électrique). Ajoutez les œufs un à un en fouettant vigoureusement entre chaque addition.
 
Dans un autre bol, mélangez la farine, la levure chimique et le bicarbonate de soude puis ajoutez-les au mélange précédent en alternant avec le lait : attention, ne travaillez pas trop la pâte au risque de faire perdre au gâteau sa légèreté, contentez-vous d'incorporez la farine jusqu'à ce qu'elle ne soit plus visible. Réservez.
 
Dans une petite casserole, portez l'eau à ébullition puis ajoutez le sucre. Faites-le cuire sur feu moyen jusqu'à l'obtention d'une coloration caramel : attention, ne remuez surtout pas le caramel pendant qu'il cuit et prenez garde de ne pas trop pousser la cuisson : l'on a tendance à vouloir obtenir un caramel bien plus foncé que ce qu'il faudrait si bien que l'on finit par le faire brûler. Une fois coloré, retirez du feu et ajoutez le beurre en morceaux en fouettant énergiquement à l'aide d'un fouet pour obtenir un caramel crémeux.
 
Dans le fond d'un plat allant au four, disposez les fraises puis recouvrez-les de caramel. Laissez refroidir un peu puis coulez la pâte à gâteau sur le dessus.
 
Enfournez 30 minutes : le pouding est cuit lorsque la pointe d'un couteau en ressorte propre. Servez tiède.
 
poudingchomeuralafraise3
 
 
A Pie in the Sky a désormais sa page facebook, n'hésitez pas à me rejoindre! Vous pouvez aussi me suivre sur Twitter : APie_in_the_Sky.Enfin, vous pouvez maintenant vous inscrire à la newsletter (en haut de la colonne de droite, en-dessous de la photo de l'auteur) afin d'être averti de la publication de nouveaux articles.