macandcheeseJe suis bien consciente qu'un pareil titre n'est pas très vendeur mais 1/ je ne cherche pas à vendre quoi que ce soit ; 2/ je n'y suis pour rien si le cobaye a d'étranges demandes. Je suis sûre que la plupart d'entre vous qui me lisez êtes des gens raffinés, aimant la nourriture saine, fine et délicate. Oui. Mais je pense aussi que, comme moi, vous êtes pétris de contradictions du genre à prendre des bonnes résolutions dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier (on devrait toujours prendre nos bonnes résolutions en étant sobres, ça nous éviterait de grandes désillusions) - portant, par exemple et tout à fait au hasard, sur la reprise du sport et l'adoption d'un mode de vie sain vous permettant d'obtenir une silhouette de sylphide -, et à vous goinfrer de raclette à la première occasion venue (et c'est souvent bien plus vite que ce que l'on croit).

Cela dit, ces contradictions internes permettent de ressentir ce petit sentiment de culpabilité tout à fait délectable pour tous les masochistes que nous sommes (dans une mesure plus ou moins grande, je vous l'accorde), sans doute du fait de nos traumatismes enfantins et de notre complexe d’œdipe non surmonté. En effet, il n'y a rien de mieux que de se dire que l'on est nul, que l'on n'arrivera jamais à rien vu que l'on n'est même pas capable de faire régime correctement. Au moins cela rend lucide et cela nous renvoie aux démons que l'on venait à peine d'enterrer (10 jours après le nouvel an, beau record les amis) nous permettant de manger allègrement, d'autant plus si l'on a un vide affectif à combler.

Je ne suis pas du tout dans cet état d'esprit-là vu que je possède bien évidemment déjà la silhouette de sylphide sus-citée mais si ce n'est pas votre cas je vous encourage à cuisiner puis à goûter ces Macaroni gratinés au fromage puisque, de toute manière, votre métabolisme ne vous permet pas de ressembler de près ni même de loin à Gisele Bündchen alors autant se faire plaisir.

Ceci (entendez "ces propos détestables") dit, je me permets de vous faire remarquer que l'on ne met pas de "s" à macaroni puisqu'il s'agit d'un terme italien déjà au pluriel (et oui, un macarono, des macaroni ; un spaghetto, des spaghetti ; un piano, des piani, etc.). Sur ce, je m'en vais car, à votre place, j'aurais déjà envie de me lyncher.
 

Macaroni gratinés au fromage (Mac and cheese) (de , légèrement adaptée / Version imprimable : macandcheese).

Pour 6 personnes :macandcheese2

  • 500 g de macaroni ;
  • 115 g (1/2 tasse) de beurre + un peu pour le plat ;
  • 70 g (1/2 tasse) de farine ;
  • 1,125 l de lait ;
  • 375 ml de cheddar (ou, à défaut, de mimolette) coupé en petits dés + 125 ml pour le gratin ;
  • 375 ml de gruyère râpé + 125 ml pour le gratin ;
  • 1/4 de cuillère à café d'ail en poudre ;
  • Sel et poivre.

Remarque préalable : On m'a posé une question dont la réponse pourrait intéresser d'autres personnes : pour mesurer le fromage en ml, il suffit de verser le fromage râpé ou coupé en petits dés dans un verre doseur et de vérifier le volume dans la colonne "liquide".

Préchauffez le four à 180°C. Beurrez un plat à gratin (qui rentre dans votre four si possible, gniiiiiii).

Faites cuire les pâtes dans de l'eau bouillante salée deux minutes de moins que le temps indiqué sur le paquet (pour qu'elles ne deviennent pas trop molles lors de la cuisson au four). Égouttez les pâtes et réservez-les.

Dans une grande casserole faites fondre le beurre sur feu moyen. Ajoutez la farine en mélangeant vigoureusement à l'aide d'un fouet (comme pour une béchamel). Ajoutez progressivement le lait tout en continuant de battre. Amenez à ébullition sans cesser de fouetter. Réduisez le feu et faites cuire 4 minutes tout en remuant. Ajoutez les fromages, du sel, du poivre et l'ail en poudre. Battez jusqu'à ce que les fromages aient fondu et que le mélange soit onctueux. Ôtez du feu.

Ajoutez les pâtes cuites à la sauce au fromage et mélangez bien pour que les pâtes soient toutes bien enrobées de sauce. Versez la préparation dans le plat à gratin beurré et garnissez le dessus des fromages restant. Faites cuire au four jusqu'à ce que le fromage bouillonne sur les bords et que le dessus soit bien doré, entre 35 et 40 minutes.

A Pie in the Sky a désormais sa page facebook, n'hésitez pas à me rejoindre! Vous pouvez aussi me suivre sur Twitter : APie_in_the_Sky. Enfin, vous pouvez maintenant vous inscrire à la newsletter (en haut de la colonne de droite, en-dessous de la photo de l'auteur) afin d'être averti de la publication de nouveaux articles.