101_3063En grandissant - ou en vieillissant si vous préférez mais cela ne me concerne pas, j'ai décidé que je grandirai toute ma vie et que je ne vieillirai jamais, laissez-moi rêver -, je me suis rendue compte que mes goûts évoluaient. Certaines choses que je n'aimais guère réjouissent désormais mon palais ; c'est le cas du vin, par exemple. L'on dit souvent que les papilles doivent s'habituer au vin avant de pouvoir l'apprécier, je ne vous raconte donc là rien d'extraordinaire. Mais j'ai également appris, comme je vous le disais ici, à savourer la cuisine à l'alcool lorsque c'est réalisé de manière subtile. D'ailleurs, autant j'apprécie certains alcools utilisés pour parfumer une préparation, autant je ne pourrais pas en boire une goutte tel quel. L'exemple le plus frappant est celui de la bière : de nombreuses spécialités du Nord sont réalisées à base de bière, comme la carbonnade flamande, et je les apprécie - il faudra que je partage avec vous la recette de la tarte à bière, sublime dessert, que je n'ai jamais réalisée mais cela ne saurait tarder, dès que j'aurais récupéré la recette! -, mais alors boire une pinte de bière... impossible, je n'aime vraiment pas ça!

Ce gâteau au chocolat représente parfaitement cette subtilité alcoolisée : cela donne un goût très agréable qui relève celui du chocolat, juste ce qu'il faut pour le mettre en valeur. L'on pourrait croire à la présence d'une épice ou d'un zeste d'agrume plutôt que d'une liqueur. La texture du gâteau est parfaite : fondante, légère, un peu croustillante sur le dessus. La personne pour laquelle j'ai fait ce gâteau (à la suite d'un pari perdu ; rappelez-moi de ne plus jamais parier sur une déclinaison latine...) a beaucoup apprécié et elle n'est pas la seule dans son entourage. Si vous doutez de mes propos et que vous êtes persuadé que cette recette n'est pas pour vous car elle contient de l'alcool, osez dépasser votre a priori et laissez-vous tenter par ce délicieux gâteau qui vous surprendra peut-être...

 

 Décadence au chocolat (Bon Appétit Desserts / Version imprimable : decadenceauchocolat).

Pour 10 à 12 personnes:101_3067

  • 450 g de chocolat à 60% de cacao ;
  • 140 g de beurre ;
  • 2 cuillères à soupe de Grand Marnier ou d'une autre liqueur d'orange ;
  • 1 cuillère à soupe de Cognac ou de brandy (du brandy pour moi) ;
  • 1 cuillère à soupe de café instantané ;
  • 6 gros œufs ;
  • 150 g de sucre en poudre.

Préchauffez le four à 180°C. Beurrez et farinez un moule à manqué de 22 cm de diamètre, de préférence à fond amovible. Faites fondre au bain-marie le chocolat et le beurre coupés en morceaux. Retirez du feu et ajoutez les liqueurs et le café instantané en mélangeant bien. Laissez tiédir.

Dans un grand saladier, battez les œufs et le sucre à l'aide d'un batteur électrique (ou d'un fouet et d'un peu d'huile de coude) jusqu'à ce que le mélange ait triplé de volume, environ 5 minutes. Versez un quart de la préparation aux œufs dans celle au chocolat pour l'alléger, puis incorporez-la aux œufs restant. Transférez l'appareil ainsi obtenu dans le moule préalablement préparé.

Faites cuire au four environ 45 minutes, jusqu'à ce qu'une point de couteau insérée au centre du gâteau ressorte avec de petites miettes encore accrochées. Laissez refroidir le gâteau sur une grille (il est normal que le gâteau dégonfle en refroidissant). Passez un couteau le long des bords du gâteau puis retirez les bords du moule si vous en avez utilisé un à fond amovible.

Ce gâteau peut être fait la veille car il est meilleur le lendemain, ses parfums et sa texture ayant eu le temps de se développer et de se parfaire.

A Pie in the Sky a désormais sa page facebook, n'hésitez pas à me rejoindre! Vous pouvez aussi me suivre sur Twitter : APie_in_the_Sky. Enfin, vous pouvez maintenant vous inscrire à la newsletter (en haut de la colonne de droite, en-dessous de la photo de l'auteur) afin d'être averti de la publication de nouveaux articles.