101_2356S'il y a bien une chose qui me stimule (parmi beaucoup d'autres en fait), c'est d'entendre quelqu'un de mon entourage dire "je n'aime pas ça", s'agissant, d'une part, de quelque chose qui se mange et, d'autre part, de quelque chose que je pense réussir de façon plus qu'honnête. Cela ne tombe pas dans l'oreille d'une sourde et je réponds de manière quasi systématique "Ah tu n'aimes pas ça? C'est ce qu'on verra!". Je dois dire, sans prétention mais avec fierté, que les deux dernières fois où je me suis lancée dans un tel défi, mes tentatives furent couronnées de succès.

Evidemment, je sais bien que certains goûts ne sont pas modifiables. Par exemple, lorsque quelqu'un me dit détester un ingrédient ou un type de nourriture parce que cela lui donne des haut-le-coeur et qu'il est vraiment incapable d'en avaler, je ne me lance pas dans l'aventure. Cela dit, il y a parfois des gens qui exagèrent: il semble que j'ai eu raison de ne pas croire cette petite fille de huit ans qui ne voulait pas manger une seule misérable fourchette de chou-fleur sous prétexte qu'elle allait la rendre, puisqu'elle a bien fini par l'avaler et la digérer (oui, je suis très méchante, mouahahaha)! 

Lorsqu'il s'agit d'un type de gâteau ou d'un ingrédient que la personne préfère éviter juste parce qu'elle n'aime pas trop ça quelque soit la raison cela suscite mon intérêt. C'est comme ça que j'ai décidé de préparer un cheesecake lors de ma soirée de départ de Montréal, sachant qu'une de mes amies présentes n'avait pas du tout apprécié l'unique occasion où elle en avait goûté. J'ai choisi de faire un cheesecake au chocolat, consciente de ne prendre que très peu de risque s'agissant du parfum: cela constituait déjà un atout.

Ce cheesecake porte bien son nom (que je ne traduirai pas de façon littérale parce que cela donne quelque chose de beaucoup moins joli qu'en anglais): réservez-le à des amateurs de chocolat noir et intense. Il est crémeux et fondant et son goût m'a rappelé celui d'une très bonne crème glacée au chocolat. Ajoutez à cela la base croustillante et bien chocolatée également mais davantage sucrée et vous réussirez sans doute à convaincre la majeure partie des détracteurs du cheesecake!

Heart of Darkness Cheesecake / Cheesecake au chocolat intense (recette trouvée sur ce blog).

Pour 10 à 12 personnes:101_2340

  • 200 g de cookies au chocolat (avec pépites de chocolat c'est encore mieux);
  • 6 cuillères à soupe de beurre fondu et légèrement refroidi;
  • 6 oeufs;
  • 900 g de fromage à la crème (sortez-le du réfrigérateur une heure avant de commencer, il sera plus souple et donc plus facile à travailler);
  • 450 g de crème fraîche (oui, je sais, mais vous ferez régime demain si vous voulez);
  • 85 g de chocolat noir à 85% de cacao fondu et refroidi (ou le chocolat le plus concentré en cacao que vous pouvez trouver);
  • 2 tasses (environ 450 g; oui, je sais, mais vous n'êtes, pour la plupart, pas diabétiques, alors profitez-en) de sucre;
  • 2/3 de tasse (environ 66 g) de cacao en poudre;
  • 1 cuillère à café d'extrait de vanille.

Attention! Un cheesecake se prépare au moins 24h avant dégustation!

Préchauffez votre four à 120°C. Mixez les cookies et le beurre pour obtenir un mélange homogène et humide. Pressez la poudre obtenue dans le fond d'un moule à charnière de 23 cm de diamètre. Réservez.

Dans un grand saladier, travaillez délicatement le chocolat fondu, le cacao, le sucre, le fromage à la crème et l'extrait de vanille. Ajoutez les oeufs et la crème fraîche et mélangez soigneusement pour obtenir un appareil homogène. Transférez dans le moule préalablement préparé. Laissez reposer deux minutes puis tapotez le contour du moule pour que les bulles d'air remontent à la surface et éclatent.

Faites cuire deux heures ou jusqu'à ce que la surface soit presque prise: le milieu peut être encore un peu tremblotant, il se solidifiera en refroidissant. Laissez refroidir à température ambiante puis réfrigérez au moins une nuit, 24h dans l'idéal. Servez et savourez votre succès (mouahahaha).

A Pie in the Sky a désormais sa page facebook, n'hésitez pas à me rejoindre! Vous pouvez aussi me suivre sur Twitter : APie_in_the_Sky.Enfin, vous pouvez maintenant vous inscrire à la newsletter (en haut de la colonne de droite, en-dessous de la photo de l'auteur) afin d'être averti de la publication de nouveaux articles.