101_2577Mine de rien, cela fait déjà plus de dix jours que je n'ai rien posté. Pourtant ce n'est pas faute de cuisiner. Bien au contraire : c'est sans doute parce que je passe énormément de temps à cuisiner que je ne prends pas le temps de m'occuper de mon blog. En une semaine, j'ai utilisé plus d'un kilo de sucre, une vingtaine d'oeufs, un bon kilo de farine, un kilo de fruits divers et variés. Du coup, les recettes s'accumulent, les photos également, dans les appareils photo des autres aussi - surtout dans ceux de ma mère et de ma soeur qui en ont ras le bol d'avoir des dizaines de photo d'une part de gâteau sous tous les angles qui dorment dans leur carte mémoire.

Puisque l'été ne se termine que le 22 ou le 23 septembre, et parce que j'ai envie de faire illusion malgré le temps presque automnal que connaît le Nord en ce moment, j'ai envie de vous proposer deux recettes (la deuxième viendra très vite) à base d'abricots, provenant toutes deux d'un super livre, que dis-je, d'un énorme pavé que m'a offert ma mère à Noël dernier. Étant donné le poids de cette bible des desserts, je n'avais pas pu, bien malheureusement, l'emmener avec moi à Montréal. La frustration de ne pas pouvoir l'utiliser pendant plusieurs mois fut si grande que, depuis mon retour, je me suis presque exclusivement appuyée sur cet ouvrage lorsque je cherchais une idée de dessert. Je n'ai pour l'instant jamais été déçue.

Cette croustade aux abricots est la première recette tirée de ce livre que j'ai réalisée. J'ai été surprise par l'acidité des abricots mais accompagnée d'un peu de yaourt bien frais - ou d'une boule de glace vanille pour les plus gourmands - cette croustade est délicieuse. L'association abricots-noisettes fonctionne d'ailleurs très bien.

Dernière petite chose avant de passer à la recette: je me suis 101_2597interrogée sur la différence qu'il y avait entre une croustade (crisp en anglais) et un crumble. Je m'étais déjà posé cette question à Montréal, puisque les Québecois utilisent le terme croustade que je ne connaissais pas avant de m'expatrier. La différence est simple : le crumble est en fait la version anglaise de la croustade. Il s'agit donc uniquement d'une différence d'appellation et l'on peut comprendre pourquoi les Québecois utilisent le terme "croustade", bien français, et non le terme "crumble", un peu trop anglais à leur goût.

Croustade aux abricots (recette tirée de Bon appétit Desserts).

Pour 8 personnes.

Pour le nappage:

  • 1 tasse de flocons d'avoine (115g);
  • 3/4 de tasse de farine (105g);
  • 1/2 tasse de sucre blond (95g);
  • 1/2 cuillère à café de sel;
  • 1/2 tasse de beurre doux bien froid, coupé en petits cubes;
  • 3/4 de tasse de noisettes grossièrement concassées (110g).

Pour la garniture:

  • 1,25kg d'abricots bien mûrs, coupés en deux, dénoyautés et coupés en tranches;
  • 150g de sucre en poudre;
  • 2 cuillères à soupe de tapioca.

Pour le nappage. Dans le bol d'un robot, mélangez les flocons d'avoine, la farine, le sucre blond et le sel. Ajoutez le beurre et mélangez jusqu'à ce que de petites boules se forment. Incorporez les noisettes.

Pour la garniture. Préchauffez votre four à 200°C. Beurrez un plat à four ovale de 30cm de long. Mélangez les abricots, le sucre et le tapioca dans un grand saladier. Laissez reposer 15 minutes, en mélangeant délicatement de temps en temps.

101_2580101_2582

Transférez les abricots et le jus accumulé dans le plat à four beurré. Sapoudrez le nappage sur les abricots. Enfournez pour 30 minutes. Réduisez la température à 180°C et cuisez encore jusqu'à ce que le nappage soit doré, que le jus bouillonne et que les abricots soient tendres, environ 45 minutes. Laissez la croustade refroidir 20 minutes.

101_2584

A Pie in the Sky a désormais sa page facebook, n'hésitez pas à me rejoindre! Vous pouvez aussi me suivre sur Twitter : APie_in_the_Sky.Enfin, vous pouvez maintenant vous inscrire à la newsletter (en haut de la colonne de droite, en-dessous de la photo de l'auteur) afin d'être averti de la publication de nouveaux articles.