Les lecteurs réguliers de ce blog (la régularité n'étant pas personnellement pas mon fort, je pardonne les autres) ont déjà pu remarquer que je n'y parle pas uniquement de nourriture. Ou alors je le fais par des moyens détournés. C'est que la nourriture est toujours pour moi liée à autre chose : aux personnes avec qui l'on partage un bon repas, à un événement pour lequel on concocte une pâtisserie, à un endroit dans lequel on s'est régalé.

Vous parler de ces cookies aujourd'hui me permet de remonter un petit peu le temps et d'évoquer une période où la météo était bien moins clémente : le mois de février au Québec est rude et d'une blancheur étourdissante. C'est pourtant le moment que j'ai choisi pour explorer une partie de la "belle province". Un besoin de changer d'air et une envie  de découvrir des coins un peu reculés. Me voilà donc partie pour le Saguenay, Chicoutimi, Tadoussac puis l'Anse-Saint-Jean ; Tadoussac étant réputée pour être un village d'où partent les expéditions d'observation des cétacés - absents à cette période de l'année -, tandis que l'Anse Saint-Jean m'attirait pour son fjord et son village typique.

Je vous passe les détails de mon périple ; ce qui m'a le plus marqué, et le plus important, est le sens de l'hospitalité des Québecois et leur chaleur, du routier chanteur de karaoké qui m'a prise en stop pour me rendre à l'Anse Saint-Jean à la jeune femme autochtone m'accueillant en couch surfing.

 

101_1648

Tadoussac


101_1734

 Le centre équestre du plateau de l'Anse Saint-Jean, en haut d'une côte d'1,5 kilomètre à monter à pied en prenant garde, tant bien que mal, de ne pas s'enfoncer dans la neige jusqu'à mi-cuisse...

 

Quant à ces cookies, je les ai préparés la veille de mon départ, histoire d'emporter quelques réserves de nourriture réconfortante et tenant au corps pour affronter le climat hivernal. Ils sont croustillants, très parfumés et moelleux au milieu, parfaits pour un goûter au milieu d'une randonnée (en raquettes par exemple).


Cookies à l'avoine, au chocolat et aux noix de pécan (recette trouvée ici).

Pour une trentaine de cookies:101_1637

  • 1 tasse de beurre doux mou;
  • 1 tasse de sucre blanc;
  • 1 tasse de cassonade blonde;
  • 2 gros oeufs;
  • 1 1/2 cuillère à café d'extrait de vanille;
  • 2 tasses 1/2 de flocons d'avoine;
  • 2 tasses de farine;
  • 1 cuillère à café de levure;
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude;
  • 3/4 de cuillère à café de sel;
  • 1 cuillère à café de cannelle;
  • 1/4 de cuillère à caféde noix de muscade;
  • 2 tasses de pépites de chocolat noir;
  • 1 tasse de noix de pécan concassées.

Préchauffez votre four à 180°C. Recouvrez une plaque à pâtisserie de papier sulfurisé.

Dans le bol d'un robot ou dans un saladier, battez les sucres et le beurre jusqu'à ce que le mélange soit crémeux (3 à 4 minutes). Ajoutez les oeufs un par un en battant bien entre chaque addition. Puis ajoutez l'extrait de vanille et battez jusqu'à ce qu'il soit bien incorporé.

Dans un autre saladier, mélangez les flocons d'avoine, la farine, la levure, le bicarbonate de soude, les épices et le sel. Amalgamez le mélange à base de beurre et battez doucement jusqu'à ce que le tout soit homogène. Pour finir, ajoutez les pépites de chocolat et les noix de pécan.

Déposez des petites boules de pâte sur la plaque à pâtisserie préparée et applatissez-les légèrement. Enfournez 10 à 13 minutes selon que vous les préférez plus ou moins croustillants. Laissez-les refroidir 5 minutes sur la plaque avant de les transférer sur une grille pour les faire refroidir complètement.

Ou alors vous pouvez les manger tièdes, voire chauds en faisant attention de ne pas vous brûler la langue et/ou le palais et vous ruiner les papilles, ce qui serait bien dommage.

101_1633

P.S.: Vous allez dire que ce fut un retour de courte durée mais je pars demain pour trois semaines dans un lieu infesté de petits gnomes et sans possibilité d'accès à Internet. Cela dit, je vous promets plein de bonnes recettes à mon retour! Bonnes vacances à ceux qui ont la chance d'en avoir!

A Pie in the Sky a désormais sa page facebook, n'hésitez pas à me rejoindre! Vous pouvez aussi me suivre sur Twitter : APie_in_the_Sky.Enfin, vous pouvez maintenant vous inscrire à la newsletter (en haut de la colonne de droite, en-dessous de la photo de l'auteur) afin d'être averti de la publication de nouveaux articles.