101_0248La recette que je publie aujourd'hui est une pure tuerie. Et malheureusement dans tous les sens du terme: il suffit de regarder la quantité de beurre qu'elle contient pour savoir que cela ne peut pas faire du bien à vos artères. Mais cela n'est pas important. Attardons-nous plutôt sur le côté positif du mot "tuerie". Ce gâteau est à se damner pour de nombreuses raisons. Les pommes sont parfumées à la cannelle et à la muscade, légèrement compotées, constituant un contraste parfait avec le nappage de type crumble (ou croustade pour les Québécois). Ce nappage, mes amis... aaaah ce nappage! Je referai ce gâteau rien que pour ce nappage! Il est juste parfait: ultra croustillant, au bon goût de beurre, mais pas trop, et formant de belles pépites croquant sous la dent. Le beurre utilisé est du beurre demi-sel, ce qui relève et révèle toutes les autres saveurs; il y a aussi des flocons d'avoine et des noix, ce qui contribue évidemment au croustillant. C'est terrible, et absolument décadent.

Si vous avez déjà fait un crumble, ou une recette pour laquelle il fallait préparer un nappage de type crumble, vous vous êtes déjà sans doute posé cette question: comment obtenir de belles pépites de pâtes croustillantes? Comment faire pour ne pas obtenir un nappage trop fin, trop sableux? Le secret réside clairement dans la quantité de beurre. Alors à vous de voir: soit vous vous résignez à utiliser une grande quantité de beurre, afin de pouvoir vous rouler par terre de bonheur à la dégustation de ce nappage, et des autres couches du gâteau évidemment; soit vous vous souciez un peu trop de votre santé pour vous autoriser à vous faire plaisir et là je ne peux rien pour vous. Non qu'avoir la santé ne soit pas importante, que nenni! Mais avoir la santé sans profiter de la vie me semble un peu triste. Et puis rien ne vous oblige à réaliser ce gâteau toutes les semaines. Personnellement je préfère manger de temps en temps ("de temps en temps"... à qui je veux faire croire ça?!) un gâteau riche mais délicieux, plutôt que de manger de la nourriture allégée et souvent bien moins savoureuse. Cela dit, la recette que je vous propose est moins pire que la recette initiale selon laquelle il fallait ajouter une couche de caramel sur les pommes. Il faut quand même savoir s'arrêter.

Trêve de bavardages et passons à la recette que je vous encourage vraiment mille fois à réaliser. Je pense que c'est réellement mon coup de cœur de ces derniers mois!

101_0246

Ah si, encore une chose: j'ai trouvé cette recette sur le blog Cake Spy et je l'ai légèrement modifiée (j'ai tout de même mis moins de beurre que ce que la recette initiale préconisait, donc, vous voyez, je me préoccupe quand même un peu de ma santé et de celle de mon prochain!). Comme son nom l'indique, ce blog est consacré à la recherche des meilleures douceurs aux États-Unis, et parfois au-delà, à Paris par exemple. Parfois, je me dis que j'aimerais faire ça de ma vie: découvrir ce qu'il y a de meilleur à manger sur cette terre et en faire profiter les autres.

 

 

Carrés crumblisés aux pommes/Apple pie bars.

Pour une douzaine de personnes:

 

Pour la base (oui, parce que crust signifie croûte et que ce mot évoque pour moi des choses trop dégoutantes pour que je me résigne à l'utiliser en cuisine):

  • 1 tasse de beurre doux bien mou;101_0250
  • 1/3 de tasse de sucre blanc;
  • 1 1/2 tasse de farine;
  • 1/4 de cuillère à café de sel;
  • 1 cuillère à soupe d'eau froide.

Pour la garniture:

  • 3 cuillères à soupe de beurre doux;
  • 1/4 de tasse de cassonade blonde;
  • 3 grosses pommes épluchées et coupées en tranches fines;
  • 1 cuillère à café de cannelle;
  • 1/4 de cuillère à café de noix de muscade en poudre.

Pour le nappage:

  • 1/2 tasse de noix;
  • 1 1/2 tasse de flocons d'avoine;
  • 1 tasse de farine;
  • 3/4 de tasse de cassonade blonde;
  • 1 cuillère à café de cannelle;
  • 1/4 de cuillère à café de bicarbonate de soude;
  • 1 1/2 tasse de beurre demi-sel mou.

Préparez la base. Préchauffez le four à 190°C. Graissez soigneusement un moule carré d'environ 15cm de côté. Battez vivement le beurre et le sucre, à la main ou à l'aide d'un robot, jusqu'à ce que le mélange blanchisse et devienne mousseux (environ deux minutes). Ajoutez la farine et le sel et mélangez bien. Si nécessaire, homogénéisez la pâte en l'émiettant du bout des doigts, comme pour une pâte sablée. Finissez par la cuillère à soupe d'eau et formez une boule de pâte. Déposez-la dans le moule beurré et étalez-la à la main de la façon la plus uniforme possible, elle est facile à travailler. Enfournez pour une douzaine de minutes. Une fois cuite, laissez-la refroidir.

Préparez la garniture. Dans une grande poêle, faites fondre le beurre et la cassonade. Ajoutez les pommes et faites-les cuire sur feu vif, en remuant de temps en temps, jusqu'à ce qu'elles soient tendres (environ 10 minutes). Saupoudrez de la cannelle et de la noix de muscade et veillez à ce que les pommes en soient bien enrobées. Laissez-les cuire jusqu'à ce qu'elles soient caramélisées, très tendres et que le liquide soit évaporé (10 petites minutes). Réservez.

Préparez le nappage. Faites dorer les noix sous le grill du four huit minutes. J'ai utilisé des noix déjà concassées mais si vous utilisez des noix entières, laissez-les refroidir puis concassez-les. Dans un saladier, mélangez les flocons d'avoine, la farine, la cassonade blonde, la cannelle et le bicarbonate de soude. Incorporez le beurre coupé en petits morceaux de façon grossière: le mieux est de mélanger grossièrement avec vos mains sans chercher à homogénéiser le nappage, afin d'obtenir les grosses pépites dont je vous parlais plus haut. Finissez en ajoutant les noix et mélangez rapidement.

Versez la garniture aux pommes sur la pâte et étalez-la de façon uniforme. Recouvrez du nappage. Faites cuire 30 minutes jusqu'à ce que le nappage soit doré. Laissez refroidir et coupez en carrés.

Dévorez, sans scrupules.