Fêter un départ n'est pas forcément chose facile. Parce que partir est synonyme d'aventure et de découverte mais également de distance et de mal du pays; c'est ce que j'imagine en tout cas. Mais de mon départ il ne fut finalement pratiquement pas question lors du weekend qui lui fut consacré. Nous étions là pour faire la fête, c'est ce que nous avons fait! Et, bien sûr, pas de fête digne de ce nom sans nourriture, bonne et à foison!

Le weekend commença par un pique-nique aux Marchenelles, l'un des nombreux espaces verts de Villeneuve d'Ascq. Comme souvent chez moi, le menu n'avait que peu de cohérence mais il me semble que la plupart des plats furent appréciés. Cela dit, j'ai eu un véritable coup de cœur pour l'un d'entre eux: la tarte aux oignons rouges, gorgonzola et noix, un vrai délice qui fit l'unanimité.

100_9850

Tarte aux oignons rouges, gorgonzola et noix (recette tirée du blog La cuisine de Marianne et légèrement adaptée).

Pour 8 personnes (voire moins car la plupart de ceux qui y goûtent veulent se resservir):100_9854

  • Une pâte brisée (dont la recette se trouve ici);
  • 4 gros oignons rouges;
  • 1 dizaine de noix grossièrement concassées;
  • 100g de gorgonzola coupé en petits cubes;
  • 2 cuillères à soupe d'huile d'olive.

Préchauffez le four à 200°C.

Émincez les oignons rouges puis faites-les revenir dans l'huile d'olive jusqu'à ce qu'ils soient fondants. Cela prend environ 15 minutes.

Foncez la pâte brisée dans un moule à tarte et recouvrez-la des oignons rouges. Parsemez-la ensuite uniformément des morceaux de gorgonzola et des noix. Enfournez pour 30 minutes.

J'ai à nouveau réalisé cette tarte juste avant mon départ et elle a encore une fois fait l'unanimité. Je ne peux donc que vous conseiller de la tester rapidement: le fondant des oignons et le croquant des noix, la douceur presque sucrée des oignons et le goût fort du gorgonzola sont des associations parfaites!

100_9853Ce qui a également pas mal plu, même s'il y avait selon moi quelques minutes de cuisson en trop, ce sont les scones au cheddar et au parmesan, dont j'ai trouvé la recette ici. Pourtant, Mingou recommandait bien de ne pas trop les faire cuire mais étant donné que c'était la première fois que je m'essayais aux scones, je ne savais pas trop à quel moment stopper la cuisson. Maintenant je sais.

Ces scones furent malgré cela très bons et promettent de ce fait d'être encore meilleurs un peu moins cuits. Ils sont à déguster avec un peu de crème fraîche. Mingou les accompagne de saumon fumé, ce qui doit être délicieux, mais, étant donné que j'avais choisi de préparer également un cake au saumon, j'ai décidé que nous nous contenterions de crème fraîche.

Scones au cheddar et au parmesan.

Pour  une douzaine de scones de taille moyenne:

  • 450g de farine T45;
  • 1 gros oeuf;
  • 1 cuillère à café de moutarde en poudre (ou des graines de moutarde que vous réduisez vous-même en poudre à l'aide d'un);
  • 1 cuillère à café de piment d'Espelette;
  • 1 cuillère à café de poivre noir moulu;
  • 1 cuillère à café de sel;
  • 3 cuillères à café de levure chimique;
  • 50g de beurre froid;
  • 50 g de parmesan fraîchement râpé;
  • 50g de cheddar fraîchement râpé;
  • 2 cuillères à soupe de ciboulette ciselée;
  • 225ml de lait;
  • 1 jaune d'œuf et du lait pour la dorure.

Préchauffez le four à 180 °C.100_9863

Tamisez la farine dans un grand saladier. Ajoutez la levure, la moutarde, le sel, le poivre et le piment d'Espelette, et mélangez bien le tout. Ajoutez le beurre coupé en petits morceaux et sablez du bout des doigts. Ajoutez les fromages râpés et la ciboulette et mélangez bien.

Battez l'œuf avec le lait, versez le tout dans le mélange sec et pétrissez rapidement pour former une boule. Attention: cette pâte ne doit pas être pétrie longtemps, au risque d'obtenir des scones trop denses.

Sur un plan de travail fariné, étalez la pâte en un cercle de 2 cm d'épaisseur environ. Brossez au jaune d'oeuf que vous aurez légèrement détendu avec quelques gouttes de lait. Avec un couteau large, découpez des triangles, puis posez-les sur une plaque de cuisson.

Enfournez une vingtaine de minutes en prenant garde de ne pas les laisser trop dorer, ce qui serait le signe d'une cuisson excessive.

Il y avait bien d'autres choses à manger ce jour-là, notamment des cakes salés, mais ils feront l'objet d'un autre post, rien que pour eux! Il me reste donc à vous parler de la touche de sucré qui clôtura le pique-nique. À vrai dire, ces muffins aux framboises et chocolat blanc firent plutôt office de goûter, trop repus que nous étions pour enchaîner directement sur un tel dessert.

Muffins aux framboises et au chocolat blanc (recette trouvée ici).

Pour une dizaine de muffins (tout dépend de vos moules):100_9869

  • 220g de farine;
  • 1 cuillère à café de levure;
  • 2 pincées de sel;
  • 20cl de crème liquide;
  • 2 oeufs;
  • 80g de sucre roux;
  • 250g de framboises;
  • 70g de chocolat blanc coupé en petits morceaux.

Préchauffez votre four à 175°C.

Dans un bol, mélangez à la fourchette les œufs et le sucre. Ajoutez la crème liquide, le chocolat blanc et les framboises et mélangez bien. Réservez.

Dans un autre bol, mélangez la farine, le sel et la levure. Versez cet appareil sec d'un coup sur l'appareil liquide. Mélangez rapidement sans chercher à obtenir une pâte homogène -la farine doit encore être visible- sans quoi vos muffins risquent de rester désespérément plats à la cuisson.

Versez votre appareil dans vos moules à muffins aux trois quarts et enfournez une vingtaine de minutes.

100_9888

Franchement je trouve que cette photo dit tout, je n'ai rien à ajouter!

La suite au prochain épisode...