Mon cobaye, de son propre aveu, est un homme de Néandertal. Alors non, mon cobaye n'est pas réellement "simiesque, fruste, laid et attardé" tel que représenté dans "l'imagerie populaire" d'après Wikipédia et il ne me traîne pas non plus par les cheveux dans sa caverne après m'avoir assommée à coup de massue. Par homme de Néandertal comprenez simplement être qui aime la viande, la viande rouge si possible, le bœuf de préférence.

Et oui, le bœuf, ça c'est de la nourriture d'homme! Quoi de plus viril qu'un bœuf?... Bien des choses en réalité quand on pense à ce qui fait la caractéristique principale du boeuf... Un canard, par exemple.

L'homme de Néandertal n'a pas le palais assez fin pour (vraiment) apprécier un plat de crevettes? L'homme à la massue veut un plat qui flatte sa virilité, du genre "Je suis tellement fort que je peux manger ce que je veux sans grossir même que j'ai pas de cholestérol"? Et bien soit. Voici une appétissante assiette garnie d'un magret de canard, de pommes de terre sautées à la graisse de canard (et oui, faut pas gâcher!) et d'une salade de tomates rôties (un soupçon de bonne conscience diététique était nécessaire bien que quasi impuissant face à tant de gras).

100_8871

L'enjeu de ce repas est de tout préparer au bon moment, afin que chaque élément de l'assiette soit prêt au même moment que les autres, sans risquer d'en laisser refroidir un. C'est pourquoi, je vais vous donner les ingrédients de façon séparée, puis je vous exposerai le mode opératoire que j'ai adopté et qui fut assez satisfaisant.

Pour les magrets de canard.

Pour deux personnes:

  • Tout dépend de votre appétit, nous avons mangé chacun un magret (j'avoue que mon cobaye a fini le mien, je n'en pouvais plus!), mais, en général, le magret se sert par moitié (dixit le cobaye);
  • Dans l'idéal de la fleur de sel, sinon du gros sel peut faire l'affaire;
  • Du poivre.

Pour les pommes de terre sautées.

Pour une personne:

  • Une pomme de terre de taille honorable (là encore, cela dépend de votre appétit);
  • Deux cuillères à soupe de gras de canard;
  • Une demi gousse d'ail ou une toute petite;
  • Sel et poivre;
  • Quelques feuilles de persil pour décorer.

Pour la salade de tomates rôties (recette tirée du livre Recettes fraîcheur dont je vous ai déjà beaucoup parlé).

Pour deux personnes:

  • Trois tomates en grappe;
  • Une cuillère à café de câpres;
  • Trois feuilles de basilic ciselé;
  • Deux cuillères à café d'huile d'olive;
  • Deux cuillères à café de vinaigre balsamique;
  • Une gousse d'ail finement hâchée;
  • Sel et poivre.

100_8868Préparez les magrets.

A l'aide d'un couteau qui coupe bien, entaillez chaque magret, uniquement du côté du gras, prenez garde de ne pas couper la viande, en diagonale et tous les centimètres environ. Ces entailles vont permettre au gras de bien fondre et à la viande côté gras de pouvoir commencer à cuire.

Car la difficulté du magret réside dans la cuisson: il doit être doré mais pas brûlé, évidemment, et l'intérieur doit être rosé mais pas saignant malgré l'épaisseur du morceau.

Placez les magrets côté gras dans une grande poêle sur feu moyen et faites fondre le gras. Laissez la peau des magrets dorer dans le gras, puis réservez.

Environ 5 minutes avant la fin de la cuisson des pommes de terre, dont la préparation est expliquée un peu plus bas, remettez la poêle contenant les magrets mais débarrassée du gras restant sur feu vif. Assaisonnez de sel et de poivre le côté non cuit: point trop n'en faut, un magret peut se suffire à lui-même, c'est le cobaye qui le dit. Lorsque la poêle est chaude, retournez les magrets afin de saisir la face assaisonnée. Laissez cuire quelques minutes en veillant à ce que les côtés dorent également. Comme indiqué plu haut, l'intérieur doit être encore rosé.

100_8879

Préparez les pommes de terre sautées.

Coupez la pomme de terre en fines rondelles. Faites chauffer deux cuillères à soupe de gras de magret préalablement fondu dans une autre poêle. Alors je vous entends d'ici "Ca fait beaucoup quand même...". Certes. Mais, mine de rien, ce n'est pas si évident de cuisiner des pommes de terre sautées et l'un des secrets c'est justement une quantité suffisante de gras dans la poêle. Cela dit, je n'avais pas promis de faire dans le diététiquement correct.

Revenons à nos patates. Faites en revenir les rondelles dans le gras en prenant garde de les retourner régulièrement jusqu'à ce qu'elles soient dorées et moelleuses à cœur. Cette opération doit prendre entre 15 et 20 minutes. Cinq minutes avant la fin de la cuisson, ajoutez l'ail hâché. Salez et poivrez.

100_8873


Préparez les tomates rôties.

Coupez les tomates en huit et placez-les dans un plat à four. Enfournez sous le grill pour une quinzaine de minutes. Procédez donc à leur cuisson et à celle des pommes de terre de façon simultanée. Les tomates doivent cuire légèrement moins longtemps mais elles peuvent être servies tièdes sans problème.

Préparez un assaisonnement avec l'huile, le vinaigre, les câpres, le basilic, le sel et le poivre, puis le répartir sur les tomates. Pour ma part, comme souvent, ce fut fait directement dans les assiettes.

Servez bien chauds les magrets et les pommes de terre sautées ornées de persil et la salade de tomates rôties tiède. Et régalez-vous parce que, oui, le gras, c'est bon.

100_8881